Moment de découragement II

Hé oui, encore un petit moment difficiles à passer.

Ce n’est pas un article pour me plaindre, mais j’avais envie de partager avec vous mon petit moment difficile de ce week-end. Cette fois-ci c’était mon tour, mon moment de découragement ah ah !!! Chacun son tour. 

Peut-être que c’était parce que, déjà c’était le dernier week-end avant la fermeture officielle du voilier pour la saison de l’hiver. Peu-être était-ce le petit vent frisquet ou le manque de sommeil, mais mon moral n’était pas au top . Il faut dire aussi que nous ne sommes plus sur l’eau donc, que nous devons allez chaque fois au toilette en voiture même durant la nuit, que nous n’avons plus d’eau, que les matins sont froid, et que l’intérieur est sans dessus dessous et que même si je n’ai plus mes menstruations et bien j’ai encore quelques effets SPM ah ah !!

Je regardais David essayer de réparer, une fois de plus, le dessus du frigo (problème de condensation) et ensuite, brûler accidentellement le tissus du sofa avec son brûleur, c’est à ce moment que j’ai réalisé que, ce que tout le monde disait sur les réseaux sociaux et sur youtube ou dans autres blogs, était vrai. Le travail sur un voilier ce n’est pas facile et surtout c’est très récurent, pas moyen de s’en sortir il y a toujours quelque chose à réparer !! Jusque là ça ne m’inquiétait pas dutout, mais ce week-end, pour une raison que j’ignore ça me dérangeait beaucoup !!! 

J’ai vidé mon sac, j’expliquait à David que nous avions vendu notre maison pour ce beau projet, mais que dans le fond, le mettre prêt avant le grand voyage était beaucoup plus difficile et beaucoup plus d’ouvrage que l’était notre belle petite maison de campagne. Que je préférais  honnêtement rénover la maison, que c’était beaucoup plus simple et surtout beaucoup moins coûteux !! Nous avons passés l’été (les fins de semaines) à refaire l’électricité, réparer le frigidaire, installer les nouveaux équipements l’électroniques, faire l’entretien, refaire la plomberie et j’en passent !!!  

Le voilier a des mesures européenne (métrique), en plus des travaux manuels, il y a beaucoup de lecture et de recherche internet à faire sur tout et rien. David passe des heures à chercher des pièces sur internet. Ce qui pourrait, à premier vue, sembler si simple, comme la tuyauterie de salle de bain, des pièces pour le compresseur du frigo, des adapteurs ou même la recherche d’un simple collet (O’ring) peut prendre des jours ,voir des semaines avant de les avoir en mains. En faite, un simple petit projet de toilette devient un méchant gros projet !!

 

Ce matin là, toute ces petites choses me fatiguait, je voyais pas la fin ou plutôt le début de la belle aventure !!

Ne prenez rien trop au mots, je vois déjà des gens ce dire que je j’aurais jamais du m’embarquer dans ce ci gros projet si je me plaint déjà pour quelques petits pépins et surtout que je n’ai rien vue encore, que ce sera pire une fois emménagé sur le voilier dans un pays étranger !! Je sais déjà tous ça, mais ce n’est pas toujours évident et je crois qu’il faut en parler, en tout cas moi je veux en parler, ce n’est pas juste des beaux moments à faire rêver qui nous attendent, alors je préfère être préparée au pire. Une chose est certaine c’est que avoir vécu ce petit moment m’a surtout fait réaliser que moi et mon mari sommes une très belle équipe, il est mon psychologue personnel, mon rock, et il sait toujours quoi dire pour me remonter le moral, un excellent capitaine ah ah !! 

Et je sais déjà, qu’il y aura beaucoup plus de beaux moments à venir que de mauvais, et sinon les mauvais nous aurons appris quelques choses de nouveau et ferons partit du voyage !!

Nous n’avons pas toute la vie pour changer notre vie !!!

Mary, Sailing With Lusca 

2 thoughts on “Moment de découragement II

Les commentaires sont fermés.