Une Cicatrice qui à Changée ma Vie

Cette cicatrice n’a pas laissée qu’une marque sur mon corps … elle m’a aussi permis de prendre un congé professionnel et me faire réaliser beaucoup plus de chose que je ne l’aurais espérer. En autres elle m’a ouvert les yeux sur mon environnement de travail, sur ma position, sur mon avancement dans cette entreprise et sur mes attentes. Surtout j’ai eu le temps de me rendre compte que le temps à la maison et/ou au travail, passait beaucoup trop vite. Le temps file !!

C’est sans doute difficile à croire mais suite à mon opération , lors de ma sortie pour me rendre à la maison, la chose qui me préoccupait le plus, outre mon retour lui même, et bien c’était le billet de congé que le médecin m’a remis avant mon départ, qui trainait dans mon sac. Combien de temps allais-je avoir devant moi pour me remettre de cette opération, pour travailler sur notre projet, pour me reposer professionnellement ? Combien de temps j’aurais pour prendre soin de moi et de mon mari, prendre le temps de bien faire à manger, entretenir la maison et même accompagner David à son travail quand j’en sentirais la force ?

Probablement que toute femme dans la trentaine, qui n’a jamais eu la chance d’avoir ces propres enfants, et qui vient de subir une hystérectomie abdominal ne penserais pas au congé du médecin, mais plutôt aux sacrifices de cette opération et à toute les choses qu’elle ne pourra jamais vivre, moi je crois que mon deuil était déjà fait de ce coté, et ce beaucoup plus que je ne pouvais me l’imaginer.  »Personne n’est à l’abri’ de la dépression suite à une Hystérectomie » me disait ma médecin de famille, qui avait elle-même passée au travers une dépression suite à cette même opération, et ce même avec 4 enfants à la maison.  À vrai dire, je crois que c’est une bonnes choses pour moi, de me sentir comme je me sens, parce que cette hystérectomie ne laissait aucune place pour le doute et les remords.

Combien de temps allais-je avoir devant moi, et pour moi. Je prévoyais prendre ce moment pour moi, travailler sur moi-même, en apprendre plus sur ce que j’aime faire et surtout comment j’allais apprécié être à la maison sans obligation professionnelle. Finalement, je pouvais vivre un avant goût de notre vie futur sur notre voilier !! Et Même si nous avons préparés la vente de la maison, cherchés un endroit où vivre et déménager, durant ma convalescence et bien j’ai quand même eu assez de temps devant moi pour réaliser beaucoup de chose .

img_2381J’étais dans mon bain un dimanche soir, je regardais ma cicatrice et c’est à partir de ce moment que je me suis sentit inspirée pour cet article. C’est à ce moment que j’ai réalisé qu’elle a changée ma vie, elle m’a donnée le temps que j’avais besoin pour réfléchir à mon avenir et qu’elle n’était plus pour moi qu’une simple marque sur mon corps, mais plutôt le début d’une nouvelle aventure pour moi !! J’ai aussi réalisée  que j’adorais maintenant les dimanches !! J’ai toujours détestée cette journée de la semaine, simplement, car elle nous séparait que de quelques heures du lundi et signifiait que la fin du court week-end arrivait à grand pas. En plus de toute ces prises de consciences qu’elle m’a permise de faire, cette cicatrices m’a réconciliée avec Dimanche HAHA !! Je fais souvent référence à ce nous aimerions que notre projet nous permettes d’accomplir et comment il réussira à nous changer en tant que personne, mais plus je m’implique à sa réussite et que j’y travaille, plus je me rend compte que je change déjà petit à petit. Que je commence déjà un certain travail sur moi-même et sur notre mode de vie. Je fais du travail personnel temps pleins et ça me fait du bien. Je me prépare pour notre belle aventure !!

Maintenant que ma convalescence tire à sa fin, c’est le temps pour moi de prendre de grande décision, de regarder en avant et de réfléchir à mes options. Prendre une décision qui n’affecteras pas notre projet, qui ne le rallongeras pas notre temps de préparation et qui me rendra heureuse !! Je ne me suis jamais autant remise en question que durant cette période de ma vie, peu-être que c’est normal et que ça arrive à tout ceux  qui, pour une situation ou une autres, doivent prendre une période de temps à la maison. J’aime aussi me rendre compte que mon mari apprécie aussi que je sois toujours présente, et que nous puissions passer plus de temps ensemble, c’est quand même important vue le tout petit espace de 36 pieds que nous partagerons bientôt !!

Cette cicatrice n’aura pas simplement laissée sa marque sur mon corps, elle m’aura apprit à prendre le temps, à aimer me retrouver seule parfois, à occuper mon esprit, et a réduire mes besoins. J’ai appris à être plus raisonnable et à m’écouter !!

Nous n’avons pas Toute la Vie, pour Changer Notre Vie.

Mary, Sailing with Lusca