Hivernisation et Remise en Questions

Qui aurait cru que notre première hivernisation, rimerait avec notre premiere remise en question…Le froid se fait de plus en plus fréquent, alors pas le choix il faut hiverner notre voilier et mettre fin officiellement à notre toute première saison d’été . Jusque là ça va, mais nous n’avions aucunes idées à quoi s’attendre. Il va s’en dire que c’est assez simple, ça ressemble à hiverner une roulotte. C’est assez similaire mais quand il s’agit de la première fois c’est surtout très stressant, personne n’a envie d’avoir de belle ou moins belle surprise le printemps venu. Les étapes sont à peu près les suivantes et je dit à peu près parce que nous n’avons encore aucune idée si nous avons oubliés quelques choses :

1- Enlever les voiles, dans notre cas 2 voiles, et les entreposer

2- Mettre de anti-gel partout où il y a eu de l’eau , tuyauteries, moteur, lavabos, cale, etc..

3- Rapporter a la maison tout ce qui sujet a moisir ou briser a cause du froid , literies, extincteur, gadget électroniques, etc…

4- Recouvrir le Voilier d’une toile à l’extérieur pour empêcher la neige de s’accumuler dans le cockpit.

10764785904_img_0610

Comme je disait plus haut rien de bien bien compliqué, nous étions remplit de motivation et de bien vouloir. Samedi matin, premier objectif de la journée s’occuper de l’anti-gel !!!

La semaine passé, David a entreprit un petit projet, il fallait déplacer le  »Shaft » , pour ceux et celles comme moi qui ne savent pas ce que sait, et bien bienvenue dans le club. Il s’agit d’un long bout circulaire d’acier qui tient l’hélice et la rejoint au moteur (+ ou – 6 pied de long). Au départ, le projet était simple : On déplace un peu le  »shaft » pour enlever le joint d’étanchéité (Seal) et l’affaire est ketchup !!! AHAHA !!! Beaucoup trop simple !!! Le  »Shaft » est mangé par la corrosion et doit être remplacé !!! Il ne s’agit plus juste de le déplacer, maintenant il faut l’enlever au complet !! Deux options pour l’enlever : Démonter les supports du moteur, monter le moteur au maximum et passer le  »shaft » en dessous du moteur ou options 2, passer le  »shaft » par l’extérieur en démontant le gouvernail. Aucune de ces options, vous vous en douter bien, était facile et simple. Nous avons donc passer 2 jours a essayer de monter le moteur pour sortir ce long bout d’acier.

Tous ça pour vous expliquer que le samedi Matin de la semaine suivants, nous sommes prêts à entreprendre notre projet, hivernisation. Étant donné, que le moteur n’est plus en place, il est impossible de partir le moteur pour y mettre de l’anti-gel alors David décide de faire tourner la pompe de je ne sais pas quoi, pour réussir à mettre de l’anti-gel même si le moteur ne fonctionne pas, une façons simple de faire le travail et une façons qui fonctionne pour les véhicules !! Mais pas pour les bateaux !!! Le moteur c’est remplit d’anti-gel, et jai comprit, croyez-moi, en voyant le visage de David que ce n’était pas le but de la manoeuvre !!! Première grosse erreur !!!

Le temps que David figure comment réparé, notre première erreur, nous avons decider de poursuivre le projet anti-gel dans la tuyauteries pour finalement se rendre compte que :

  • Nous ne savons pas encore si notre moteur va survivre a toute cet anti-gel
  • La pompe qui amène l’eau au catalyseur et qui refroidit le moteur ne fonctionne plus
  • L’eau potable de notre deuxièmes réserve à tribord ne se rend pas (Défaut de la pompe) et la réserve est encore plein d’eau
  • La pompe de la cale fait un bruit du tonnerre et pompe difficilement
  • La pompe de la cale de la douche ne fonctionne pas (Nous avons trouvé les fils non branché)
  • L’anti-gel qui a déborder du moteur, c’est infiltrée dans les armoires en bois de la cuisine

img_1516

Tous ça en une seule journée, très froide en plus !!

Ce soir-là, David et moi étions couché à 19:30 . David avait des maux de tête, on peut pas le blâmer, et moi j’étais complètement épuisée. C’était la première fois, depuis que nous avions notre voilier, que je remettais en question notre projet et soudainement David se retourne vers moi et me dit :  »Je suis à bout, j’ai envie de tout vendre, c’est beaucoup trop d’ouvrage  ». Et s’endort après ces mots !!!

J’ai passé la nuit à tourner de tout les cotés à me demander qu’est-ce que j’aurais dû lui répondre, comment je pourrais faire pour l’aider plus, parce que une chose était sure, David ne parle pas pour rien dire et surtout il pensait ce qu’il venait de dire !! Je ne nous plain pas du tout mais ce n’est pas facile de vendre tous ce que tu possèdes, incluant la maison pour vivre un jours sur un vieux voilier  qui coute le prix qu’une maison avec tout les accommodations en moins et préparer le bateau à cette belles aventure. Notre voilier à 20 ans et besoin de beaucoup plus que nous y attendions. Ça prend beaucoup de connaissance, de patience et de temps. Les gens dans leur annonces disent souvent voilier près à partir dans le sud, ils utilisent ça comme argument de vente et bien nous n’avons certainement pas tous la même perception d’un  »Clé en main pour le sud » !!

Le lendemain matin à notre réveil, la première chose que je lui offre c’est de rentrer à la maison. Je lui explique que je n’ai pas dormi de la nuit, qu’il fait froid, que nous n’avons plus les idées claires et que la fin de semaine prochaine aura sans doute des journées meilleures. Il a refusé mon offre sous prétexte que nous devons finir ce que nous avions déjà commencés et nous nous sommes jamais reparlés de ce qui avait été dit la veille !!

Je sais pas si c’est une bonne chose ou pas, mais c’était déjà une journée meilleure, et sur le chemin du retour nous avons ensemble établit une liste de ce que nous aimerions faire la semaine suivantes pour que tout soit prêt pour cet hiver. Je préfère croire que la fatigue, le froid et l’angoisse était à l’origine de ces mots qui resonnent encore dans ma tête, et je sais que David est un homme patient et débrouillard, alors mon rôle à moi sera de rester positive même dans les moments les moins facile.

Nous n’avons pas Toute Notre Vie, pour Changer Notre Vie.

Mary, Sailing with Lusca

 

 

 

 

 

 

Une réponse sur « Hivernisation et Remise en Questions »

Les commentaires sont fermés.