Opération, Hospitalisation et Repos

Bien que, au départ je ne croyais pas que le sujet suivant est un rapport quelque conque avec notre projet, et bien j’ai pensée que finalement peu-être plus, que je ne l’imaginait …. Et de toute façon j’ai fait le choix d’utiliser ce blog comme un genre de journal intime, alors pourquoi pas …

Au mois de novembre, une grande décision devait être prise pour moi et David. Il s’agit d’une décision que nous avions déjà prise, mais maintenant elle deviendrait irrévocable, aucun moyen de revenir en arrière.

Nous devions choisir ou non que je subisse une hystérectomie abdominale complète. En terme plus simple, je devait subir une opération pour faire enlever mon utérus, suite à la découverte d’un fibrome, gros, gênant et mal situé. Donc, je devait faire le choix de ne jamais donner la vie et être maman et David devait faire le choix de ne jamais me donner d’enfants.

Et une fois cette décision prise, je devait subir une operations d’environ une heure, rester 3 longs jours à l’hôpital, vivre ma première hospitalisation et prendre un congé forcé de 3 mois à la maison.

Jour 1 : Le stresse est au maximum je dois me préparer, faire mes bagages et passer la journée à l’hôpital à attendre mon opération. J’ai passé le début de cette journée avec la peur dans le ventre et la fin de la journée pratiquement inconsciente, mais l’opération c’est bien passé et j’ai survécu a cette première journée.

Jour 2: Probablement le pire de tous. A peine réveillée, les infirmières veulent déjà que je progresse. Cette journée-là je les probablement passé à pleurer. Un mélange de peur, de mal et de pilules !! Je dirais qu’a ce stade la jetais certaine que je passerais finalement toute la semaine a l’hôpital et j’aurais signée pour dire oui d’ailleurs.

Jour 3 : Un début de journée difficile mais une fin de journée rassurante, j’ai enfin réussit à me lever du lit et j’ai enfin confiance que ça ira de mieux en mieux chaque jours et surtout que je veux rentrer a la maison ahaha !!

Jour 4 : Dimanche matin, mon dernier jour à l’hôpital, j’attend avec impatience mon congé pour retourner dans le confort de ma maison. Malgré que me faire chouchoutée par les gentilles infirmières et préposé bénéficiaire me manquera certainement. Je dois dire que le service de l’hôpital, est selon mon expérience, mieux que ce que je l’espérais, vue tout ce qui ce dit à la télé et dans les journaux. Dans le fond j’ai pu constater, avec mon observation accrue durant les 4 jours que j’ai passée au CHUS, que le problème est définitivement causé par le manque de personnel et non de leur compétences. Elle sont peu nombreuses pour le nombre de patient(e)s. Et plus j’analysait la situation plus je réalisait que ce qui est vraiment dérangeant dans ces endroits, ce sont les voisins de chambre, tous le reste est secondaire. Leur odeurs, leurs bruits corporels, leur nombreux visiteurs, leurs manquent de respect et j’en passe…

Bon revenons à nos moutons, dimanche matin dernier jour, j’attends toujours mon congés. A vrai dire, j’attends le médecin gynécologue en service pour obtenir mon congés, j’attends l’infirmière pour faire enlever les broches et avoir ma dernière médication sur place, et ensuite j’attends encore l’infirmière pour mes papiers et l’avant-midi est presque terminé.  Chaque pas dans le couloir étaient un brin d’espoir de plus vers ma liberté !!! Plutôt ma semi- liberté, le stresse de retourner à la maison était encore pire que l’attente de ma sortit de l’hôpital. J’avais peur de me sentir inutile, de voir les choses à faire et me forcer à bouger trop rapidement, de décevoir mon mari si jamais je suis lente à guérir, de devoir faire face à mes tâches ménagères !!! Chaque chose en sont temps !!!! Je m’ennuierai de vous, gentilles infirmières et préposés ahaha !!!!

Le lien entre cette opération et notre projet n’est pas très évident mais je le vois comme suit : Dans notre projet il n’y a pas de place pour les couches, les biberons et les couchettes . Pas de place non plus pour les serviettes sanitaire et les tampons !!! J’exagère !!!!

Mais sans blagues, il n’y a pas de place pour la maladie, ça c’est le vrai lien entre notre projet et mon opération !!! La santé est nécessaire pour arriver à réaliser notre rêve et sa implique des sacrifices que nous avons dû faire, si malheureux qu’ils puissent être.

J’ai eu beaucoup de temps devant moi durant ces 4 jours passés à l’hôpital et si y a quelques chose que j’ai compris, c’est que je n’ai pas envie d’y retourner je préfère la santé !!! Et c’est cette santé qui nous permettra d’arriver à réaliser nos projets futurs, sans elle nous n’aurions pas pu s’offrir le luxe d’être totalement libre dans le choix de notre projet !!

Nous N’avons Pas Toute la Vie pour Changer Notre Vie.

Mary, Sailing with Lusca

4 réponses sur « Opération, Hospitalisation et Repos »

Les commentaires sont fermés.